Portrait – Malcom, 20 ans, apprenti Responsable de secteur

Entré chez NIL il y a tout juste un an, Malcom NDIAYE poursuit sa formation au poste de Responsable de secteur junior à l’agence de La Mothe-Achard.

Quel apprentissage suivez-vous ?

Le BTS MSE (Métiers des Services à l’Environnement) est articulé autour de 3 pôles : le nettoyage industriel, l’assainissement et le traitement des déchets.

Je suis cette formation au Lycée Jeanne Delanoue à Cholet.

Pourquoi avoir choisi de travailler dans le secteur de la propreté ?

J’ai choisi de m’investir dans ce secteur car mon beau-père y travaillait. Ça m’a intéressé, alors pour me faire une meilleure idée du métier, j’ai d’abord commencé à travailler pendant mes vacances scolaires dans une entreprise de nettoyage à Nantes.

J’ai ensuite connu NIL via mon école qui m’a dit que l’entreprise recherchait un alternant. J’ai passé un entretien avec Mme Brodin, responsable de l’agence de la Mothe-Achard, qui m’a présenté NIL comme une entreprise familiale, où il y avait une bonne ambiance. Ça m’a tout de suite intéressé. J’ai donc commencé mon alternance en septembre 2017 et ce, jusque juin 2019. Après j’envisage de faire une licence professionnelle en 1 an en alternance, toujours avec NIL.

À quel métier vous formez-vous ?

Je prépare le métier de responsable de secteur. Ma 1ère année chez NIL, j’étais sur le terrain avec les agents polyvalents pour apprendre le métier et toutes les techniques de nettoyage. En septembre dernier, j’ai rejoint les responsables de secteur. Pour commencer, ils m’ont confié un petit secteur - celui des Achards - que je gère conjointement avec eux pour qu’ils puissent prendre le relai lorsque je suis en période de cours.

Que préférez-vous dans votre métier ?

Le secteur de la propreté est extrêmement intéressant, contrairement à ce que les gens pensent. Ce n’est pas juste du ménage. C’est un métier qui demande beaucoup de technique. C’est un secteur qui évolue et se professionnalise.

Le poste de responsable de secteur demande un bon relationnel. Il y a de nombreuses tâches variées et intéressantes. On a la liberté, on s’organise comme on veut. L’objectif étant que notre secteur soit bien géré. C’est vraiment ce que je recherchais.