Interview Romain DELAPRE

Aujourd’hui nous rencontrons Romain DELAPRE, collaborateur chez NIL, qui nous raconte son parcours, ses motivations, ses ambitions dans le Groupe.

Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Romain DELAPRE, j’ai 24 ans. Cela fait 5 ans que je travaille à NIL.

Quelles études avez-vous faites ?

J’ai fait un BAC PRO maintenance nautique mais cela ne me plaisait pas professionnellement parlant. J’ai donc décidé de me réorienter.

Comment avez-vous débuté chez NIL ?

Je me suis rendu à un Job Dating de Pôle Emploi. Il y avait NIL qui était présent. Ça a été une évidence !

Quel a été votre parcours chez NIL ?

Je suis rattaché à l’agence des Sables. J’ai commencé dans l’équipe Polyvalents et Travaux Exceptionnels. Dans cette équipe, on fait tout, on touche à tout : remise en état, nettoyage de toiture, nettoyage de vitres… c’est un job très varié. C’est une équipe d’une dizaine de personnes. J’ai fait plusieurs formations pour apprendre le métier. J’ai passé un CQP : certificat de qualification professionnelle. J’ai fait une formation d’agent machiniste. J’ai appris la manipulation de machines et les process de nettoyage. J’ai fait une formation d’une vingtaine de jours. Je n’ai pas vu le temps passer. Il n’y a pas de routine, on ne fait jamais la même chose, c’est ce qui m’a plu dans ce métier. J’ai fait des formations multiples : échafaudages, cordes, marbrerie… j’ai fait 5 formations en tout. C’est valorisant, ça motive. On apprend toujours de nouvelles choses.

Depuis 1 an et demi, j’ai fini avec l’équipe Polyvalents. J’ai eu le projet de reprendre mes études. Patrick Houssaint m’a complètement suivi et soutenu dans ce projet. C’est très motivant. J’ai décidé de reprendre un BTS de 2 ans. Je suis maintenant en alternance une semaine sur deux. Mon BTS c’est le BTS Métiers des Services de l’Environnement. Je suis actuellement dans ma deuxième année de BTS. J’ai évolué vers un poste d’animateur de secteur en binôme. Je m’occupe du secteur de St Gilles Croix de Vie. Mes missions ? Suivi de livraison, relation client, trouver des solutions aux problèmes clients. Mon expérience sur le terrain me permet d’avoir une très bonne connaissance du métier.

Comment qualifieriez-vous la culture entreprise de NIL ?

C’est familial, on peut discuter de tout ensemble, il y a toujours quelqu’un pour nous aider. Nos responsables répondent toujours présents. Il y a un esprit de solidarité.

Quels sont les aspects positifs de votre emploi ? Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre poste ?

Il n’y a pas de routine, on fait des choses différentes tous les jours, il y a une forte dimension relationnelle et un aspect managérial qui est très intéressant.

Quels sont les aspects négatifs ?

Il faut être joignable sur une amplitude horaire importante. On peut être appelé à 5h du matin. Ça bouscule les plannings.

Que diriez-vous à quelqu’un qui veut postuler chez NIL ?

Ce n’est pas toujours facile mais on est toujours récompensé. Le travail bien fait est valorisé. Alors venez !

Comment envisagez-vous le futur ?

J’envisage de rester chez NIL car mon poste me plaît actuellement. Mon parcours en Polyvalents a été très riche. J’ai été formé par les bonnes personnes. Ça m’a beaucoup aidé. Si j’en suis là, c’est grâce à eux.

Quelles sont les qualités requises pour faire votre emploi ?

Il faut avoir des qualités managériales, être réactif et être polyvalent.

Comment avez-vous perçu le changement depuis le Covid19 ?

Les clients sont beaucoup plus attentifs à notre travail. Cela a mis en lumière nos métiers. Les demandes de désinfection ont évolué. Les clients se rendent compte du travail compliqué des agents. Il y a un surcroît d’activité pour la désinfection.